Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Naturalia - sciences naturelles
  • : un regard sur les sciences naturelles, la biologie et l'écologie - observations naturalistes et microscopie
  • Contact

Recherche

13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 00:50


La femelle se distingue par la présence de la vulve, située à peu près au milieu du corps.

Ce spécimen présente clairement la structure double des gonades, paires et disposées de part et d'autre de la vulve. La gonade antérieure (du côté de la bouche) passe à l'arrière de l'intestin, tandis que le repli, dans la gonade postérieure, est visible par dessus l'intestin.

L'ovaire comporte plusieurs régions : le rachis, dont les cellules sont peu visibles au début mais qui, au fur et à mesure de la maturation, deviennent des ovocytes. Chez les hermaphrodites, ceux ci sont (auto)fécondés dans une chambre spermatique avant de se développer dans l'uterus. Je ne suis pas du tout certain que le spécimen observé soit hermaphrodite.

Chez C. elegans (qui est hermaphrodite) , les ovocytes se disposent régulièrement le long d'un ovaire assez allongé. Ici, l'ovaire est assez court et les ovocytes se présentent en amas.

Dans l'utérus du specimen dessiné, il y a un oeuf de chaque côté de la vulve. Ces oeufs sont expulsés et l'on en trouve fréquemment dans la culture.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice Dx - dans Microscopie
commenter cet article

commentaires

mineraline 23/10/2008 18:31

Merci de tous ces détails sur les nématodes ... et le reste aussi. Commençant une formation en horticulture, je pense revenir très souvent ici.
À bientôt !

Minéraline