Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Naturalia - sciences naturelles
  • : un regard sur les sciences naturelles, la biologie et l'écologie - observations naturalistes et microscopie
  • Contact

Recherche

29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 00:31
lorsque j'ai décidé d'acheter le microscope, mon entourage s'est demandé quelle mouche pouvait me piquer, s'attendant à ce que ma lubie soit passagère. Le fait est que j'ai pratiqué en amateur la microscopie durant mon adolescence. C'était un petit microscope d'initiation, à peine plus qu'un jouet ... celui que j'ai acquis à présent est un Nikon S datant des années 1970, un binoculaire doté de 4 objectifs plan 4x/0.1, 10x/0.25 ,DLL 40x/0.65 Ph,and HI 100x/1.25. 1.30... l'outil est robuste et classique. La qualité optique me parait plus que bonne, même si en champ clair l'objectif 40x, qui est pour le constrate de phase, reste médiocre. Sans doute j'acheterai un objectif plan de 60x à moins qu'un 20x puisse être un intérmédiaire judicieux entre le 10x et 40x...

Pourquoi la microscopie ? Mon intérêt pour la biologie a pu s'atténuer avec le temps et la diversification de mes centres d'intérêt, mais il n'a jamais disparu totalement. Renouer avec cette discipline prend le sens d'une pratique naturaliste de type "contemplatif" : il ne prétend ni à l'utilitarisme des sciences appliquées, ni à une investigation centrée sur la biochimie ou la génétique... il s'agit d'observer les organismes vivants et à ce titre, le microscope (y compris le stéréoscope binoculaire) sont indispensables. La microfaune/flore fascine par la diversité des formes vivantes que l'on peut découvrir, mais surtout parce qu'elle illustre, à l'échelle d'une goutte d'eau, les facultés d'adaptation et de spécialisation du vivant. On peut s'interroger sur les mécanismes évolutifs qui aboutissent à la spécialisation extrême des hypotriches ou des ciliés sessiles comme les opercularias ou les vorticelles, on peut aussi s'interroger sur la fonction adaptative de la parthénogenèse exclusive des rotifères bdelloïde comme Rotaria, mode de reproduction qui n'a pas empêché la diversification et la spéciation au sein de ce genre.

Quelques observations pourront enrichir dès à présent ce blog :  les Opercularias et des colpodes. Les paramécies et les ciliés hypotriches. Les rotifères bdelloïdes, comme Rotaria tardigrada et les Epiphanes seront les prochains sujets...

La microscopie d'amateur semblerait une activité de solitaire. Il n'en est rien apparemment lorsqu'on constate l'existence, sur le web, de sites et de forums de microscopistes. Bien plus des clubs s'organisent dans la vie réelle, club dont je constate l'absence (apparente) dans ma région. Il est vrai que le hobbyisme est plus courant et structuré outre Manche. Parmi les sites de microscopistes (amateurs) je relève : MicrOscOpie - un site web et un forum dont la richesse documentaire et technque est impressionnante. Le forum "le naturaliste"  diversifie les centres d'intérêts et aborde tous les aspects des sciences naturelles, les microscopistes y sont cependant fort actifs.
Les anglais font merveille avec Microscop-UK -  un portail de grande qualité permet d'accéder à la revue Miscape
le site du club français de microscopie -  -  est le point de ralliement des membres de cette association.

d'autres références suivront...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice Dx - dans Microscopie
commenter cet article

commentaires